Le Hoodia Gordonii dans la Presse


Les vertus du Hoodia gordonii ont dépassé les frontières. Un phénomène mondialement reconnu dont les médias se font l'écho depuis plusieurs années.

(Ce qui a été écrit dans les médias depuis 1998)


Es Telemundodallas (T39) : 14 Novembre 2005
Píldora de dieta se vende como pan caliente...>>>

Fr Nutranews : 01 Avril 2005
Le Hoodia gordonii est un nouveau supplément nutritionnel qui diminue l’appétit. Grâce à une molécule, la P 57, qui mime l’action du glucose, il permet de réduire de façon importante la ration alimentaire, stoppant naturellement l’envie d’aliments.
Voir l'article >>>

Fr ARTE Télévision : 22 Février 2005
La pharmacie du désert.
C’est également dans ces régions que pousse le cactus Hoodia. Les Bochimans l’apprécient depuis des générations pour ses effets coupe-faim. Un laboratoire sud-africain vient d’en isoler le principe actif. Un groupe pharmaceutique américain s’en sert pour développer une pilule minceur pour des millions de personnes. Ce qui représente pour certains la victoire sur les kilos constitue pour les Bochimans une véritable question de survie. Voir l'article >>>

Fr L'Hebdo du Burkina : 16 Décembre 2004
Les Bushmen riches d'un cactus coupe-faim.
Tout a commencé dans les années soixante, lorsque des Bushmen engagés dans l'armée sud-africaine expliquent, au cours d'opérations dans le désert, comment ce cactus amer et rafraichissant permet de jeûner sans perdre son énergie. Alors que des dizaines de millions de personnes sont obèses dans les pays riches, une plante qui permet de réduire l'apport calorique, sans causer de carences, ne pouvait qu'intéresser les firmes pharmaceutiques occidentales. Voir l'article >>>

En CBS News : 21 Novembre 2004
African Plant May Help Fight Fat... >>>

Es Adelgazar.net : Septembre 2004
Hoodia: un cactus sudafricano, esperanza contra la obesidad... >>>

Fr Ça M'intéresse : Mai 2004
Les dollars sont tombés sur la tête.
Les Bushmen (ou San) d'Afrique australe devront peut être leur survie à un cactus. Depuis des millénaires, le Hoodia rend service aux premiers habitants du désert Kalahari.../...ils mâchent la plante pour couper la faim et la soif... Voir l'article >>>

Us USA News : 16 Février 2004
Appetite Be Gone with Hoodia Gordonii... >>>

En BBC News : 30 Mai 2003
Sampling the Kalahari cactus diet... >>>

En Cordis News : 8 Janvier 2003
Bush medicine set to deliver breakthrough obesity remedy... >>>

En The Age : 23 Juin 2003
Magic molecule ... and the millionaire bushmen... >>>

Us The New York Times : Avril 2003
Bushmen Squeeze Money From a Humble Cactus... >>>

En The National Geographic : 16 Avril 2003
Africa's Bushmen May Get Rich From Diet-Drug Secret... >>>

Fr Sciences & Avenir : 25 Mars 2003
Le cactus Hoodia contre la biopiraterie.
Les Bochimans d’Afrique australe ont réussi à faire valoir leurs droits sur l’exploitation médicale d’un cactus contre l’obésité.
Le cactus Hoodia est connu depuis des lustres par ces habitants ancestraux du désert de Kalahari, dans le nord-ouest de l'Afrique du Sud. Les chasseurs bochimans, ou San, consomment le jus de ce cactus lors de leurs longues excursions pour lutter contre la faim et la soif. Voir l'article >>>

En Scotland on Sunday : Mars 2003
The answer to obesity in the West? ... >>>

Es El Mundo : 16 Janvier 2003
Un fàrmaco contra la obesidad... >>>

Fr L'Humanité : 24 Aout 2002
Sommet mondial du dévelopement.
Depuis des siècles, les San (mieux connus sous le nom de Bushmen) utilisent un cactus géant comme coupe-faim. Le Hoodia, cette plante sauvage haute de deux mètres, que l’on ne trouve qu’en Afrique australe, leur permet, une fois coupée en tranches, d’endurer de longs périples dans le désert du Kalahari, région semi-aride qui s’étale de l’Afrique du Sud au Botswana, en passant par la Namibie. Les jeunes, plus détachés des traditions, se servent aussi du Hoodia pour " garder la ligne ". Voir l'article >>>

Fr Grain.org : Aout 2002
Bio-piraterie en Afrique...
Le Hoodia et le Tricocaulon sont deux plantes semblables succulentes originaires d’Afrique du Sud. Elles ont longtemps été utilisées par les bergers San et Khoi sous le nom de Ghaap pour réduire la faim et la soif. L’Armée Sud Africaine a également utilisé ces plantes comme réducteurs d’appétit. A partir du Hoodia, Company Phytopharm (Britannique) et le CSIR, l’une des plus larges institutions de recherche scientifique et technologique d’Afrique ont conclu un accord pour développer un réducteur d’appétit " P57 ". Voir l'article >>>

Fr Spore : Juin 2002
Plantes médicinales tu ne pilleras point.
...En juin 2001, un rapport sur le cactus Hoodia publié dans le grand journal londonien "The Observer" fait sensation. Depuis des temps immémoriaux, le Hoodia pousse dans le désert du Kalahari, en Afrique australe, et les Bochimans le consomment pendant leurs longs parcours de chasse. Le jus de cette plante succulente apaise la sensation de faim et de soif et aide les chasseurs à respecter la tradition de ramener l’intégralité de leurs prises à la maison. Voire l'article >>>

En The Observer : 31 Mars 2002
Bushmen victory over drug firms... >>>

Es Indigena.Bioetica.org : 17 juin 2001
Biodiversidad patentada... >>>

En Phytopharm : 24 Aout 1998
Phytopharm plc Collaboration with Pfizer to Develop and Commercialise Obesity Drug (P57)... >>>

En The Guardian Weekly
Prickly solution to obesity? ... >>>